L’Ecoosystème

L’idée

Développer un système économique et social alternatif, priorisant l’écologie et la solidarité aux impératifs du profit et de la croissance économique. Cet écoosystème serait basé sur les expériences fructueuses menées par différentes coopératives agissant dans leurs secteurs, propres à re-centrer la production d’énergie, l’alimentation, les transports, la finance ou les télécoms sur l’humain et le bien commun et à les dé-centrer sur les territoires. Cette transformation se ferait à travers des outils comme une monnaie commune alternative à l’euro : la Monnef, une fiscalité propre, la taxe Coopin dont le produit permettrait d’accélérer les modèles vertueux de l’économie marchande et le financement des modèles vertueux de l’économie non marchande, mais aussi de proposer un revenu minimum de bienvenue dans l’EooΣ. Plus encore, il s’agirait de faire éclore une  comptabilité bénéfique, bénéfique à prendre au sens propre “qui fait du bien”,valorisant la création positive et de freinant celle nuisible à une société solidaire et écologique.

Cet écoosystème lancerait un cycle vertueux : des femmes et des hommes souhaitant ou déjà engagés dans un réseau de service soutenable, respectueux de la nature et des hommes, développeraient un sentiment d’appartenance à une communauté centrée autour d’un symbole d’appartenance (la Monnef). Cette communauté génèrerait une capacité de financement (création monétaire, consommation sobre et soutenanable , prêts justes) capable de stimuler les projets de l’ecoosystème. Enfin leur développement exemplaire inviterait de nouvelles personnes à rejoindre cette communauté.

Les premiers acteurs

Les Licoornes

Des sociétés coopératives d’intérêt collectif opérant sur un marché de masse. Chaque citoyen peut y recourir de manière, créant ainsi un cercle vertueux : financer de moins en moins les sociétés traditionnelles et de plus plus en plus celles qui placent partage des richesses, écologie, solidarité et partage du pourvoir au coeur de leur modèle.

  • Commowns (Darty, FNAC, Samsung, APPLE,…)
  • Enercoop (EDF, Engie, Total…)
  • Nef (BNP, SoGé,…)
  • Mobicoop (Drivy, Uber, Blabla Car, Communauto,…)
  • Telecoop (Bouygues Telecom, Free, Orange..)
  • Kioscoop (Le Monde, le Figaro, Valeurs Actuelles, Reporterre,…)

Les Réseaux Militants

  • CRID
  • CTC
  • Happy Dév
  • Jours Heureux
  • les ONG…

Les référencés du Transiscope

  • les AMAP
  • Biocoop
  • les Ressourceries

Les premières étapes

Développer un projet écoosystèmique cohérent, basé sur les expériences des Licoornes, des réseaux militants (CRID, Jours Heureux, Coopérative des Communs, CTC,...), les expérimentations territoriales existantes et les réflexions sur la transition, et notamment celles sur la monnaie, la fiscalité et la comptabilité.
Le Jour du changement, fixé le jour du printemps : à l'aide d'une plateforme numérique, permettre de faire identifier au grand public les alternatives existantes aux grandes firmes, les premiers jalons de l'Ecoosystème.
Développer un outil de simulation de volume de la Monnef : consommation et dépenses - évaluer la viabilité de l'Ecosystème et en faire parler.
Développer un site web Ecoosystème
Créer le gouvernement : l'association Ecoosystème
Créer le parlement : un système numérique de votation citoyenne