Les membres du CTC

Qui sommes-nous ?

Le Collectif pour une Transition Citoyenne compte actuellement 34 membres, tous engagés pour la transition écologique, sociale et démocratique, et réunis autour d’un objectif : mettre en commun leurs compétences et énergies pour renforcer la transition citoyenne

NOTRE OBSERVATOIRE

Qui sont les membres du Collectif pour une Transition Citoyenne (CTC) ? Comment s’organisent-ils, sur quoi travaillent-ils, combien de personnes touchent-ils ?
La première édition de l’Observatoire du CTC a mené l’enquête !

 

Première page de l'observatoire 2020
L’Aitec est une association de solidarité internationale engagée pour la justice économique, sociale et écologique. À travers la recherche, le plaidoyer et l’appui aux campagnes et aux mobilisations des mouvements sociaux et citoyens, l’Aitec participe à la construction d’une expertise ancrée dans la résistance et l’action critique. Elle s’efforce aussi de proposer des perspectives et des politiques alternatives.
Alternatiba est une dynamique de mobilisation citoyenne sur le climat, qui consiste à montrer les alternatives concrètes qui existent déjà pour relever le défi climatique, dans tous les domaines de la vie quotidienne (transport, alimentation, énergie, etc.), et à montrer en quoi ces alternatives permettent de construire une société plus juste, plus solidaire, plus humaine, plus désirable ! Cette dynamique s’est déclenchée en octobre 2013 quand le premier village des alternatives au changement climatique, organisé en plein centre-ville de Bayonne, a rassemblé plus de 12 000 personnes. Depuis, une soixantaine d’autres villages des alternatives Alternatiba sont en cours de préparation ou se sont déjà tenus, mobilisant des dizaines de milliers de citoyens dans la perspective du sommet de l’ONU sur le climat qui se tiendra à Paris en 2015 (COP21).
La fédération des Amis de la Terre France est une association de protection de l’Homme et de l’environnement, de loi 1901 et agréée pour la protection de l’environnement. Elle est indépendante de tout pouvoir économique, politique et religieux.
Artisans du Monde est le premier réseau associatif de commerce équitable en France. Depuis 1974, grâce à l’engagement des 120 organisations membres et des 3500 militants, bénévoles et salariés qui les animent, Artisans du Monde défend un commerce équitable à trois dimensions : commerciale pour offrir des débouchés et un revenu aux producteurs (107 organisations partenaires dans 48 pays) ; éducative, pour mieux informer le public (« comprendre pour agir ») ; et le plaidoyer, pour mobiliser les citoyens en faveur d’un commerce international plus juste, fondé sur le respect des droits humains et de l’environnement. Leurs magasins sont des lieux de consommation citoyenne de proximité, où le public peut s’informer, s’éduquer et s’engager pour un monde plus équitable, au nord comme au sud.
Attac France (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne) est un mouvement d’éducation populaire tourné vers l’action, vise à la reconquête des espaces perdus par la démocratie au profit de la sphère financière. Attac France compte près de 10 000 membres et plus de 150 comités locaux.
Le cinéma est témoin et matériau de transformation du monde. Autour du 1er mai se propose d’accompagner tous ceux qui œuvrent pour une société plus juste en les aidant à trouver des films, à bâtir une programmation, à organiser des projections publiques. Avec la Base cinéma et société, Autour du 1er mai met à disposition de tous des informations concernant plus de 5000 films qui questionnent le monde, et l’équipe se tient à votre disposition pour vous aider à les programmer. Nous organisons également des projections régulièrement, à Paris et en Corrèze.
L’association Bio Consom’acteurs agit en faveur du développement d’une agriculture biologique locale et équitable. Elle mène des actions en direction du citoyen pour sensibiliser à l’importance des choix de consommation, interpelle les élus, et encourage des systèmes d’échanges garantissant, du producteur au consommateur, des pratiques agricoles et entrepreneuriales respectueuses de l’Homme et de l’environnement.
Le Collectif des associations citoyennes (CAC), a été créé en 2010 pour lutter contre la marchandisation des associations et leur réduction au rôle d’exécutantes de politiques publiques. Cette structure regroupe des militants de différents domaines (culture, social, environnement, sport, solidarité internationale, etc.) soucieux de construire une société plus soutenable, participative et solidaire.
Commerce Equitable France est le principal collectif français de concertation et de représentation des acteurs de commerce équitable en France visant à défendre et promouvoir le secteur. Elle regroupe une quarantaine d’organisations d’envergure nationale engagées dans le commerce équitable, dont les différents réseaux en régions représentent plus de 600 structures en France.
Partant du constat que la seule façon de limiter l’impact des produits électroniques est d’augmenter au maximum leur durée de vie, la coopérative Commown sélectionne des appareils plus réparables et plus durables et les propose à la location sans option d’achat. Ce modèle garantit que la coopérative a tout intérêt à faire vivre les appareils le plus longtemps possible, sur plusieurs cycles de location si besoin.
Le Centre de recherche et d’information pour le développement (CRID) a été créé en 1976 par 8 associations de solidarité internationale (ASI). Il en compte aujourd’hui une cinquantaine, réunies autour d’une vision partagée de la solidarité internationale, reposant sur le partenariat et l’éducation au développement.
Après avoir lancé avec succès le journal l’âge de faire en 2005, l’association lance un nouveau titre, Demain en mains avec la volonté de toucher cette fois un très large public non initié. Nouveau média alternatif, Demain en mains a besoin de vous pour atteindre son public. Pour le mettre bien en vue. Partout. Dans  les commerces, dans les mairies, les bars, salles d’attente, marchés… ou tout simplement dans la rue. Ou encore le déposer dans les boites aux lettres… Ce supplément de visibilité est indispensable mais il est impossible dans les cadres de diffusion habituels. Pour passer de mains en mains, cette création innovante a impérativement besoin d’un coup de main citoyen. Du vôtre !
E-graine est un mouvement associatif d’éducation populaire qui « Cultive l’envie d’agir », depuis plus de 12 ans en réveillant les comportements individuels et collectifs en faveur d’une citoyenneté mondiale et de la transition sociale, économique et écologique. Présent dans 5 régions, e-graine propose des dispositifs éducatifs adaptés aux territoires et offre à tous.tes, que l’on vive en banlieue, centre-ville ou en campagne, les moyens pour comprendre les enjeux sociaux, économiques et environnementaux en militant pour un partage des connaissances et des solutions pour un Monde plus solidaire et responsable.
Enercoop est le seul fournisseur d’électricité en France à s’approvisionner directement et à 100 % auprès de producteurs d’énergies renouvelables (solaire, éolien, hydraulique et biogaz). Il est également le seul sous forme coopérative : sa gouvernance est participative et ses bénéfices sont réinvestis dans les énergies renouvelables. Reconnu d’Utilité Sociale et d’Intérêt Collectif, Enercoop est également agréé par l’État comme Entreprise Solidaire.

Les acteurs de référence des énergies renouvelables et de la finance éthique et solidaire ont créé le mouvement Énergie Partagée pour accompagner et financer des projets locaux et citoyens de production d’énergie renouvelable et de maîtrise de l’énergie.

FAIRe un monde équitable est un mouvement national de consommateur-rice-s engagé-e-s en faveur d’un commerce plus équitable et d’une consommation juste et durable. Créé en 2010, il propose à tou-te-s les citoyen-ne-s d’agir concrètement à leur niveau, en s’informant sur les impacts de notre consommation sur les conditions de vie des agriculteur-rice-s et des travailleur-euse-s des pays du Sud, en se mobilisant sur son territoire et autour d’actions communes. À ce jour, 22 associations locales et plusieurs dizaines d’adhérent-e-s individuel-le-s en font partie.

Le Labo de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) est un Think Tank qui s’est donné comme objectif de faire connaître et reconnaître l’économie sociale et solidaire, d’être un lieu d’échanges, de réflexions et d’actions pour une économie respectueuse de l’Homme et de l’environnement.

La Nef est une coopérative bancaire citoyenne créée en 1988 qui finance exclusivement des projets écologiques, sociaux et culturels, en toute transparence. Elle est le seul établissement financier français qui publie, chaque année, la liste complète des projets financés. La coopérative défend un circuit court de l’argent : elle n’a pas d’activité sur les marchés financiers et finance uniquement l’économie réelle. En tant qu’établissement de crédit spécialisé, la Nef est agréée par la Banque de France et contrôlée par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution). La Nef est agréée Entreprise solidaire d’utilité sociale (ESUS).

Le mouvement Inter-Régional des Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, Miramap, est un mouvement rassemblant les réseaux régionaux ou départementaux des AMAP, les AMAP, leurs producteurs et leurs consommateurs autour des valeurs communes de l’alimentation saine et de l’agriculture de proximité. MIRAMAP mutualise les expériences et les pratiques afin d’assurer la représentation et la mise en valeur des AMAP au niveau national.

La société coopérative d’intérêt collectif Mobicoop est un nouvel acteur des mobilités partagées : elle offre à la fois des services de covoiturage et d’auto-partage pair à pair. Ses principes sont simples : reprise en main citoyenne des questions de transport, afin d’ériger un modèle de bien commun des mobilités et partage de la valeur économique créée par ses services en ligne, grâce à un fonctionnement démocratique en coopérative.

Le mouvement Colibris accompagne des citoyennes et citoyens qui agissent ensemble pour créer un mode de vie plus écologique et solidaire dans leurs quartiers, leurs villes, leurs régions. La transformation de nos sociétés passe par l’action collective locale.

Le Mouvement pour l’Economie Solidaire (MES) a été fondé en 2002 sur les fondations de l’Inter-réseaux de l’économie solidaire dans le but de créer un vaste mouvement des initiatives de l’économie solidaire et ainsi sortir de la confidentialité. Il cherche ainsi à adopter une démarche économique alternative et solidaire, une politique active de développement et de transformation sociale, un développement solidaire, démocratique et écologique des activités économiques et des territoires, une vision partagée de l’économie solidaire.

Le Mouvement Sol est un laboratoire d’expérimentations monétaires, au premier rang desquelles les Monnaies Locales Citoyennes. Il fédère, représente et accompagne les associations de MLC et les appuie dans leur développement au service des territoires et de ceux qui les font vivre : collectivités, entreprises, associations et habitants.

Le Mouvement Utopia est une association d’éducation populaire qui vise notamment à élaborer un projet de société solidaire, écologiquement soutenable et convivial, et dont l’objectif est le “buen vivir”.

L’association “On passe à l’acte” est un laboratoire d’initiatives citoyennes. Elle est à la fois une association active pour la promotion d’une expertise citoyenne qui vient directement du terrain, de la vie quotidienne des personnes et un site de journalisme constructif.

L’Archipel citoyen Osons les Jours Heureux est un groupe d’une cinquantaine d’organisations de la société civique, qui veulent réfléchir ensemble et agir au long cours pour construire une société plus écologique, plus démocratique et plus solidaire. Conscientes que leur diversité est une richesse mais aussi une faiblesse, ces associations ont décidé d’unir leurs forces en expérimentant un nouveau modèle de gouvernance.

Le réseau associatif des Petits Débrouillards participe depuis plus de 30 ans du renouveau permanent de l’éducation populaire. Par une éducation aux démarches scientifiques, expérimentales et raisonnées, il contribue à développer l’esprit critique et à élargir les capacités d’initiatives de chacune et chacun ­ des enfants et des jeunes en particulier ­ et sur tous les territoires. Notre objectif est de permettre l’épanouissement individuel et collectif, par des parcours de citoyenneté active et démocratique.

L’ambition de Railcoop est de redonner du sens à la mobilité ferroviaire en impliquant citoyens, cheminots, entreprises et collectivités autour d’une même mission : développer une offre de transport ferroviaire innovante et adaptée aux besoins de tous les territoires. Concrètement, Railcoop fera rouler ses trains dès 2022. Première coopérative ferroviaire en France, Railcoop permet de porter un autre regard sur le train et participe ainsi à l’émergence de nouveaux modèles économiques et de nouvelles solutions technologiques.

Le Réseau Cocagne c’est 120 jardins en activité, 4 000 jardiniers, 20 000 familles d’adhérents, 700 encadrants et 1 500 bénévoles ! Ce réseau rassemble des exploitations maraîchères biologiques qui œuvrent dans le domaine de l’insertion par l’activité économique. Les jardiniers sont des personnes en situation précaire employées pour travailler sur les différents postes qu’offre un Jardin. Ils bénéficient d’un accompagnement socioprofessionnel et proposent aux adhérents des paniers de légumes certifiés biologiques.

Le Réseau National des Ressourceries est une association au rayonnement national regroupant les Ressourceries de France. Elle met notamment en avant le réemploi, l’artisanat et les savoirs-faire ou la réduction des déchets.

Leur objectif est : d’enrayer la disparition des terres agricoles, d’alléger le parcours des agriculteurs qui cherchent à s’installer, et de développer l’agriculture biologique et paysanne. Leur initiative s’appuie sur une dynamique associative et citoyenne atypique : l’épargne et les dons du public permettent d’acquérir du foncier agricole et de recréer du lien entre paysans et citoyens pour préserver les fermes à travers les générations. Ces lieux sont ensuite proposés en location à des agriculteurs pour des productions favorisant la biodiversité et le respect des sols. Au-delà, Terre de Liens informe l’opinion publique et noue des partenariats avec les décideurs locaux pour impulser de nouvelles dynamiques dans les territoires.

Transiscope est LE portail web des alternatives ! Il réunit sur une seule et même carte la plupart des initiatives citoyennes en France. En effet, malgré le travail de cartographie des organisations, actions et écosystèmes effectué par de nombreux acteurs de la transition, les informations restent souvent disséminées sur les différents sites de ces acteurs. Une dizaine de collectifs travaillent donc depuis 2018 pour développer des outils libres permettant de connecter ces différentes bases de données existantes et de les visualiser au même endroit.

Villes et Territoires en Transition a l’objectif d’inciter des collectivités locales (citoyens d’un territoire – village, commune, ville ou quartier) à prendre conscience du pic pétrolier, des profondes conséquences du changement du climat, et de l’urgence de s’y préparer, en mettant en place des solutions qui conviennent en fonction des ressources et enjeux locaux. Des citoyens de tous continents imaginent localement une vie future sobre en énergie et enthousiasmante. Ils sensibilisent les gens aux mutations en cours, organisent des activités conviviales favorisant l’autonomie locale et la solidarité, et accompagnent en douceur ce changement de mentalités et comportements.

L’association 9 Milliards, référence au nombre d’individus sur Terre en 2050, a pour vocation de soutenir le pluralisme de l’information, son indépendance et sa liberté avec les citoyen.ne.s.